Nos méthodes de production et de transformation

Nous ne faisons que « passer sur cette terre», que nous préservons en travaillant avec le maximum de douceur afin de respecter sa vitalité et celle du végétal.

 

Les plantes ont toujours accompagné et soutenu l'humanité dans chaque geste de la vie quotidienne. Aliment, remède, fibre, couleur, parfum, combustible, matériau, la plante est la ressource universelle d'où nous avons puisé les fondements de notre civilisation.

Dans certaines régions, qu'on a pu dire « défavorisées », ces liens étroits avec le végétal ont pu perdurer. C'est ainsi que des régions comme les montagnes cévenoles, corses ou provençales ont pu susciter, puis permettre des expériences et des réalisations comme celle des producteurs de Biotope. C'est en effet, dans ces quatre régions, que depuis bientôt trente ans, nous, paysans, avons fait le pari et le choix de vivre et de travailler en synergie avec les plantes.

La culture des plantes

Nous pratiquons la culture bio, la gestion économe de l'eau et favorisons le travail manuel...

 

Nous surveillons attentivement le stade de maturité de chaque espèce afin de sauvegarder le maximum de constituants et respecter l'harmonie élaborée par la plante.

Lors des récoltes sauvages, le ramassage se fait dans des sites éloignés de toute source de pollution et dans un esprit de sauvegarde du milieu.

Nous nous abstenons de cueillir des plantes protégées et lorsque c'est nécessaire, nous mettons en culture des plantes menacées.

Nous cultivons les plantes en nous inspirant directement de leurs conditions de développement à l'état sauvage et de leur biotope, afin de ne pas modifier leurs caractères propres.

Ici marquage d'une plante mère à bouturer (Wicki)Récolte manuelle des capitules de camomille romaine (Claire)
Récolte journalière de fleurs de mauve (Véro)Récolte de thym à la faucille

Récoltes respectueuses du végétal, respect des règles d'hygiène,

les plantes ne se salissent pas par terre (Claire)

 Protection hivernale de la verveine avec de la laine (Wicki)

 

 

L'herboristerie

Pour ce qui concerne nos infusettes et nos aromates, nous coupons nos plantes finement sans les broyer afin de préserver le maximum de cellules végétales contenant les parfums.

Mélisse tronçonnée et triée avant séchageLe hache-herbes permet de couper les plantes avant séchage
 L'arrivée des sacs de plantes et la coupeuse pour les infusettesMise sur claies de mélisse tronçonnée (Najib)

 

 

Le séchage

Notre méthode de séchage s'effectue dans l'obscurité à une température maximale de 35°C et est réalisée rapidement après la cueillette faite par temps sec, à un stade de végétation spécifique pour chaque espèce. Le séchage s'effectue en couches minces sur des claies ajourées et à l’aide de la douce chaleur solaire ou à l’aide d’un déshumidificateur, en totale obscurité, système que nous avons mis au point en 1979 avec la Pensée sauvage. Ceci nous permet de garder la vitalité, les couleurs et parfums de nos plantes

Michel dans son séchoir
Le séchoir chez Jean-Louis et Caro Les claies superposées de fleurs de mauve

 

La distillation

La distillation lente à la vapeur d’eau de source permet à nos huiles essentielles de contenir un maximum de principes actifs. Recueillies dans l’essencier, elles sont séparées des eaux florales par gravité.

 

La macération solaire

Nos macérations sont des extractions solaires des bienfaits des fleurs d'arnica, de calendula ou de millepertuis. Ces extractions permettent, selon des méthodes ancestrales adaptées à la technologie moderne, de transférer en douceur et de manière homogène les principes actifs du végétal à l'huile. La double macération que nous effectuons puis le double filtrage, nous permettent d'obtenir des produits purs et stables. Ensuite, dans notre laboratoire, nous ajoutons certaines de nos huiles essentielles pour souligner et affiner les actions recherchées.

Le mélange des plantes

Les mélanges que nous avons mis au point résultent de notre longue expérience et vie avec nos végétaux. Les recherches ethnobotaniques que nous avons effectuées au sein de la Pensée sauvage, les nombreuses références bibliographiques mais surtout la pratique des plantes, nous ont permis de mettre au point des mélanges adaptés, efficaces et agréables à utiliser. Ainsi, nous proposons des mélanges d'aromatiques et de tisanes.

 

Il en va de même pour les eaux florales. Nous étions parmi les premiers à mettre ces eaux florales en vogue. Elles sont si faciles à utiliser au travail, au bureau !