Respecter l'environnement

Bien au delà des simples techniques de l’agriculture biologique, nous sommes partie intégrante de notre terre, que nous aimons et respectons avant tout. Nous avons la chance d'habiter avec la flore et la faune sauvage, de découvrir des biotopes spécifiques. Nous nous abstenons de cueillir des plantes protégées, nous mettons en culture des espèces en régression, nous nettoyons nos sites sauvages de cueillette, permettant aux plantes de mieux prospérer. Certains d'entre nous accueillent des animaux sauvages en détresse (genettes, fouines, oiseaux divers...) ou abandonnés (ânes, poneys...).

 

"Ce qui atteint la terre, atteint aussi les fils de la terre. Si les hommes crachent sur la terre, ils se salissent eux-mêmes... Tout est relié comme par le sang qui unit une famille. Ce n'est pas l'homme qui a fait le tissu de la vie, il n'en est qu'un fil." Chef Duvamish devant le président Pierce des Etats-Unis en 1855.

 

 Cueillette de thym sauvage dans des sites entretenus et respectés. Cette cueillette exige des connaissances spécifiques afin de stimuler et non retarder la repousse.

La végétation est laissée "au repos" après chaque récolte.

 Bébé salamandre qui traversait la route pendant la pluie.
 La beauté des paysages, des moments contemplatifs. La récolte des rameaux d'arbres pour la distillation respectueuse des forêts.
La cueillette du tilleul pour les grimpeurs.Hérisson, allié dans la lutte contre les limaces.