Les membres de Biotope se trouvent tous en zone de montagne. Ils sont adhérents du syndicat SIMPLES et agriculteurs bio. Deux contrôles annuels certifient leur conformité à ces cahiers des charges.

 

Michel MASCLET

 

Jean-Louis REY et Caroline RONDINEAU aux « Jardins du Salvet »

Au coeur du maquis méditerranéen, en un lieu isolé et préservé de toute source de pollution, ils produisent depuis plus de 25 ans des plantes aromatiques et médicinales biologiques. Leur ferme est située sur la commune d'Olargues, dans le Parc Naturel Régional du Haut Languedoc dans le midi. Le Salvet se trouve à 520m d'altitude dans les Hauts Cantons de l'Hérault.

Une grande partie de leurs récoltes provient de cueillettes sauvages sur les reliefs alentours. Dans un but de sauvegarde de la flore sauvage, d'autres plantes sont cultivées sur le lieu dans les mêmes biotopes que ceux d'origine. Ils travaillent en respect avec le cahier des charges du Syndicat S.I.M.P.L.E.S connu pour son exigence de qualité et ils bénéficient également de la certification Agriculture Biologique.

Les cueillettes se font en montagnes dans le souci de préserver la biodiversité et la pérennité des sites. Ils cueillent les plantes à la main, elles sont ensuite séchées à l'abri de la lumière dans leur séchoire solaire. Nous vous invitons à découvrir leur site internet : www.lesjardinsdusalvet.fr

Dans le but de faire partager leur expérience, ils accueillent à la ferme des stagiaires, ainsi que des groupes d'enfants ou d'adultes. Des visites à la ferme sont organisées à la journée. Ils participent également à des formations destinées à de futurs producteurs de plantes aromatiques et médicinales.

Wicki GERBRANDA

Wicki Gerbranda, membre fondatrice du syndicat SIMPLES et de Biotope des montagnes. Très sensibilisée pour le combat de libération des savoirs populaires, patrimoine de l'humanité.

 

Cultive et récolte depuis une trentaine d'années en bio et en Cévennes. A œuvré pour la mise en place de filières autonomes de plantes médicinales en bio en Palestine et au Maroc. Responsable de la Pensée sauvage, elle a réalisé avec les membres de Biotope deux projets européens : Altitudes (transmettre le savoir-faire) et Proterra (programme transnational limitant la surface d'installation en tant qu'agriculteur).



Wicki et les genettes

 

Elle a également réalisé, dans le cadre de la Pensée sauvage, 2 expositions (Simples cultures et La biodiversité l'assurance Vie, avec leurs livres respectifs). Elle effectue des recherches, teste des cultures, écrit et édite des documents techniques et des guides pour la production et l'utilisation des plantes et produits à base de plantes. Son livre sur la culture des plantes aromatiques et médicinales est réédité depuis 2012. Elle adore les animaux qu'elle protège et héberge quand nécessaire. Elle assure l'appui technique dans la coopérative. Musicienne amateur, dans la troupe de rue les Fanfarons de Lasalle, elle s'échappe pour peindre lorsqu'elle a une minute par-ci, par-là.

 

Valérie CHAUSSE

Membre de Biotope depuis 1996, Valérie Chausse cultive et cueille ses plantes à Chams en Lozère : sureau, verveine, bleuet, framboisier, souci... Elle transforme ses plantes également en sirops et confits qu'elle vend sur les marchés. Abeilles et ânes l' accompagnent dans cette aventure. Elle propose des journées de balade avec ses ânes pour découvrir les paysages typiques de la Margeride. Vous pouvez la contacter au 04 66 46 31 67.

Véronique GRAS

Je suis passionnée par les plantes pour leurs bienfaits sur ma santé et mon mental. Tout un savoir-faire dont on est les héritiers. Avec elles, j'ai trouvé mon équilibre et la Nature me nourrit.Travailler en agriculture biologique est nécessaire pour moi, par respect pour la plante et mon environnement.



Mon exploitation a vu le jour en 2007 à Cheyrac en Haute-Loire, à côté de Craponne sur Arzon, à une altitude de 1000m. Quand j'ai démarré , jai loué 10000m2 de terres déjà en agriculture biologique. Maintenant, je travaille sur une surface de 2,2 ha, ce qui me permet de bonnes rotations dans mes cultures de plantes annuelles.



Agastache, Aneth, Bleuet, Bourrache, Camomille roomaine, Cassis, Coriandre, Estragon, Hysope, Lavande, Monarde, Menthes, Mauve, Origan, Thym, Sarriette, Sauge, Souci, Verveine sont les principales cultures. D'autres plantes comme Achillée Millefeuille, Bourgeons de pin, Cynorrhodon, Frêne, Millepertuis, Sureau se font en cueillette sauvage dans un périmètre de 5 kms maximum autour de chez moi avec les demandes d'autorisations si nécessaire.

Les plantes sont amenées rapidement au séchoir, local en bois ayant une capacite de 56 m2 de séchage. Le procédé de séchage se fait à l'aide d'un déshumidificateur. Les récoltes se font manuellement : main, sécateur ou faucille.

Une pièce aménagée à côté du séchoir me sert de pièce de stockage. Une autre a été conçue pour l'effeuillage des plantes qui se fait manuellement, e triage, comme pour thym ou sarriette qui s'effectue à l'aide de tamis et pour l'étiquetage et l'ensachage des plantes.



Le désherbage se fait soit manuellement soit à l'aide d'une petite motobineuse. Beaucoup de binages sont effectués car aucun système d'arrosage dans mes cultures et un proverbe dit "un binage vaut 2 arrosages!!"

Si un jour, vous désirez découvrir ma petite installation vous serez les bienvenu(e)s. Il suffit de me contacter au 06 66 49 31 17 car étant seule sur l'entreprise, je peux être dans mes cultures ou les cueillettes et non pas sur le site.

Bernadette BONNEFOY

Bernadette, après avoir suivi la formation plantes aromatiques et médicinales à Nyons, est arrivée à la Pensée sauvage à Soudorgues dans les années 90, où elle a effectué des recherches documentaires. Elle s'est ensuite installée en tant que productrice en Ardèche, où elle a construit sa maison et son séchoir. Passionnée de plantes, elle assurait la gérance de Biotope qui a été reprise en 2014 par Véronique MAS. Elle produit toute une série de plantes et est également spécialisée dans la production de plants de roses. Au sein de biotope, elle participe à la stratégie commerciale, la réalisation des mélanges et gammes de produits.

Sébastien PORTAL

Paysan aromaculteur-distillateur, installé à Lavaudieu (Haute-loire), au sein du Parc Naturel Régional des sources et gorges du Haut-Allier, au pied du Parc Naturel Régional du Livradois-Forez, il cultive, cueille et distille une trentaine de plantes aromatiques et médicinales.
Apiculteur amateur, c'est le lien étroit entre les abeilles et les plantes qui l'a dirigé vers l'aromaculture et l'extraction des essences.
Passionné par la "magie" de la distillation et la puissance des arômes, il extrait huiles essentielles, hydrolats et eaux florales concentrés, lentement, sous faible pression, en respectant scrupuleusement les exigences de chaque plante de la culture jusqu'au produit fini.
Les valeurs qu'il défend sont le respect de la terre, le maintien du lien social en montagne, la défense des exploitations à taille humaine, l'aide à l'installation des jeunes, la transmission et la sauvegarde des savoirs populaires et l'entraide entre agriculteurs.



Jean-Louis FINE

 

Jean-Louis Fine, membre fondateur de Simples et de Biotope. Fervent défenseur du métier de producteur auprès des instances officielles. Agriculteur dans la ferme de la Jasse d'Audibert. Gestionnaire bénévole, comptabilité, informatique de la coopérative, il s'est toujours énormément investi dans le développement de Biotope. Il a fortement participé à la réalisation des programmes de la Pensée sauvage dont il est le président actuellement. Actif au sein du Conseil municipal de Soudorgues, il œuvre local, en pensant global (logements sociaux, cantine bio, écohabitat groupé, énergies douces diverses pour les bâtiments communaux, etc...).



Motivé par les énergies douces et le respect de l'environnement, il a depuis 1978 installé du photovoltaïque, éolienne, capteurs solaires à air et à eau, phytoépuration, toilettes sèches, bélier hydraulique...



Il a construit avec Wicki leur maison et miellerie/séchoir à Soudorgues.

Claire JACQUIN

Je suis installée dans l'Aveyron, riche pays des Grands Causses, entre montagne et Méditerranée. Dans mon petit jardin en terrasses, je cultive les indispensables menthes et mélisse. Mais c'est cueillir que j'aime particulièrement. Du plateau de l'Aubrac, à la garrigue héraultaise, en passant par les Causses, je cueille ma trentaine de plantes sauvages, et ce toujours dans le respect du végétal, de son milieu et loin des pollutions, selon le cahier des charges "SIMPLES".



Les plantes principales que j'apporte à Biotope sont la lavande, le thym et le romarin. Biotope est pour moi un accompagnement fort, du lien dans mon métier, parfois solitaire, et des valeurs auxquelles je tiens. 

Nadine TERPEND-ORDASSIERE

Nadine Terpend-Ordassière a été active dans l'association "la Pensée sauvage" depuis les années 1990, où elle a appris à connaître les plantes et leurs qualités. Depuis 2008, elle est responsable de la gestion des commandes et de la facturation à Biotope. Son plus grand plaisir c'est le travail dans le laboratoire pour la préparation des cosmétiques. Dans son cursus, elle a suivi le BPA plantes médicinales, aromatiques et à parfum. Passionnée de nature et des plantes, elle aime le travail à la coopérative et accompagne les producteurs dans la production de Qualité.

Laurent QUILICHINI

Laurent est partie de Liouc pour s'installer en Corse où il cultive de la verveine, cueille de l'eucalyptus pour Biotope et accueille des gens dans son gîte à Bilia. Les plantes médicinales font partie intégrante de sa vie et de son parcours proche de la nature. Malgré la distance qui le sépare de Soudorgues, il fait partie intégrante de la coopérative depuis 1999.

Véronique MAS

Véronique est installée sur Mars, dans les Cévennes gardoises, petite commune rurale de 180 habitants située à 500m d'altitude en zone périphérique du Parc National des Cévennes. Après avoir oeuvré 17 ans dans une association de tourisme rural, elle a choisi de se réorienter dans la culture des Plantes Aromatiques et Médicinales, activité qu'elle exerce depuis 2013 dans son village. Tout a commencé par un terrain en friche, prêté gracieusement par le dernier agriculteur de sa commune. Ce projet d'installation a pu voir le jour grâce à la solidarité locale et au parrainage de Wicki Gerbranda, fondatrice de la SICA Biotope des Montagnes. Réaliser ce projet en agriculture biologique était pour elle une évidence éthique et son adhésion au syndicat des SIMPLES, un acte militant.

Après de gros travaux de préparation des terres, elle a commencé à mettre en culture, sur une surface d'environ 1500 m2, une douzaine de plantes, adaptées au biotope et répondant à la demande de la clientèle. Son activité comporte également une partie de cueillette sauvage (romarin, cynorhodon) qu'elle effectue souvent en collectif avec les coopératrices de Biotope des montagnes, des moments riches en partages et en éclats de rire. « C'est un travail physiquement difficile mais qui m'apporte une grande satisfaction et un bonheur quotidien. J'ai la chance d'habiter une région magnifique et de pouvoir désormais y consacrer mon temps pour pratiquer mon activité professionnelle». Par ailleurs, elle est également investie au sein du Conseil Municipal de son village ou elle a pris en charge l'environnement, la ressource en eau et la représentation de la commune au Parc National des Cévennes. Véronique pratique également des loisirs comme la danse et la musique qu'elle partage dans deux groupes, un groupe vocal et avec des amis ou elle intervient en tant que choriste percussionniste. « Je pratique la musique en tant que loisir mais pas seulement, c'est également un acte militant car le choix des chansons dans ces deux groupes est important, chansons à texte, drôles mais pas que... ».

Elle souhaite désormais faire partager sa passion des plantes au travers de visites de son jardin et d'animations pédagogiques. « Beaucoup reste à faire et quelques vies ne suffiraient pas à combler mon appétit de connaissance et de projets, alors pour l'instant je savoure chaque jour qui passe et qui me donne l'occasion de vivre pleinement la vie que j'ai choisie» .

Christian NUGIER

Christian Nugier vit avec les plantes médicinales à Cheyrac en Haute-Loire depuis 1982. Produisant des plantes séchées à ses débuts, il est devenu expert en distillation avec son alambic de très haute gamme. Membre de Biotope depuis 1987, il partage ses connaissances et a permis à de très nombreux producteurs de s'installer. Tout le volet huiles essentielles et eaux florales de Biotope a été mis en place par lui. Grâce à lui, la coopérative a été pionnière dans la distribution et la promotion des eaux florales alimentaires et biologiques à la marque SIMPLES. Il fait partie de ceux qui n'ont cessé de se battre pour défendre la filière des plantes aromatiques et médicinales, patrimoine populaire. Musicien, il égaye les fêtes avec son accordéon.